La dernière légion (extrait de ici)

Date de sortie: 19 septembre 2007  Durée: 1h41mn

La dernière légionL'histoire :
Rome, 476 après J-C : l'empire est menacé par les armées barbares.
Oreste, maître de l'Empire romain d'Occident assiste au couronnement de son fils Romulus Auguste (Thomas Sangster). Celui que l'on va nommer à présent le dernier des Césars est désormais menacé d'un grand danger.
Malgré la protection d'Aurelius (Colin Firth), commandant de la quatrième légion, Romulus est capturé par Odoacre, chef des Goths. Emmené sur l'île forteresse de Capri, il y découvre la légendaire épée de César marquée de la prophétie "Un côté pour défendre, un côté pour vaincre... Destinée à celui... appelé à régner."
Avec ses frères d'armes, Aurélius, la magnifique et dangereuse Mira (Aishwarya Rai), Romulus et le magicien Ambrosinus (Ben Kingsley) partent en Angleterre à la recherche de la valeureuse neuvième légion, dernière armée fidèle à Rome...

Les acteurs :
"...Colin Firth (Aurelius) : le cinéma viendra à lui avec "Valmont", puis il jouera dans "le patient anglais", "Shakespeare in love", "le journal de Bridget Jones", "l'age de raison" (la suite de Bridget Jones), "l'importance d'etre constant", "Love actually" ou encore "la vérité nue". Il incarne ici un guerrier romain, Aurelius, chargé de la protection de César... Un role tres différent de ce qu'il a pu faire auparavant. On a un peu de mal à le voir dans un tel role au départ mais il saura nous faire oublier cela au fil des minutes et finalement, il ne s'en sort pas si mal...

Thomas Sangster (Romulus) : tout jeune acteur, il a débuté dans "the miracle of the Cards", avant de tourner dans "love actually", "Nanny McPhee", "Tristan et Yseult" ou encore dans la série "Docteur Who". Je ne sais pas s'il faut mettre cela sur le compte de sa jeunesse, mais en tout cas, il n'est pas crédible une seule seconde dans son role. Son visage angélique contraste de trop avec le personnage, il parle pour faire le dur mais le courant ne passe pas ! Erreur de casting pour moi...

Ben Kingsley (Ambrosinus) : sa carriere débuta avec "fear is the key" avant de prendre un tournan grace à "Gandhi", qui lui vaudra un Oscar... On le verra ensuite dans "trahison conjugale", "Maurice", "Bugsy", "la jeune fille et la mort", "la mutante", "la liste de Schindler", "sexy beast", "les sentinelles de l'air", "suspect zero" ou encore "Oliver Twist". On a un peu de mal à le reconnaitre dans le film. Il joue un vieillard avec une barbe, sorcier sur les bords avec sa longue canne. Il est surtout la pour donner la réplique à Thomas Sangster et fait son boulot sérieusement, mais sans grand éclat...

Avec aussi Aishwarya Rai, Peter Mullan, John Hannah, Kevin McKidd, Iain Glen...

La dernière légion La dernière légion

L'avis :
Dans l'ensemble, j'ai trouvé le film assez ridicule. Disons que je me suis focalisé sur certains détails qui m'ont beaucoup gêné, ce qui a gaché tout le tableau...

Le film démarre pas trop mal, avec la présentation des personnages. Colin Firth est donc un grand guerrier romain. On tente de s'y faire au départ, meme s'il y a des préjugés qui lui collent à la peau. Mais on y arrive tout de meme, grace à son talent d'acteur. Romulus est un jeune enfant qui, comme tous les garçons, est attiré par les armes et en particulier, les épées. Il veut donc regarder celle d'Aurelius. Il se fait surprendre et on le prend pour un voleur.

On tente alors de lui faire peur en lui faisant croire qu'on va lui couper la main pour qu'il ne vole plus. Mais Ambrosinus veille sur le jeune garçon et la plaisanterie s'arretera la. Sauf que le jeune garçon n'est pas comme tous les autres. C'est le descendant de Jules César lui-meme, son sang coule dans ses veines et on doit le protéger à tout prix. Surtout que son couronnement est imminent... Aurelius découvrira le jour-meme qui est vraiment le garçonnet, à sa grande surprise !

Il faudra tout de meme me dire pourquoi c'est Romulus qui est couronné alors que son pere est toujours bien vivant. Mes connaissances me disaient qu'il prenait le commandement à la mort du pere mais tel n'est pas le cas ici... Passons...

Les méchants Goths arrivent et font prisonnier César. Ils l'emmènent dans la forteresse de Capri où Aurelius va venir pour le libérer, avec Xena la guerriere, euh pardon, Mira ;-)) Elle se bat comme une lionne et parvient à vaincre 15 mecs qui doivent faire chacun trois fois son poids ! Miss Monde 1994, qui aurait peine à porter la moindre glaive avec ses miniscules biceps, envoie à terre à elle tout seule, toute l'armée des Goths !!! C'est assez ridicule...

Coté effets spéciaux, il y en a quelques-uns mais la aussi, c'est mal fait. Quand des Goths tombent du haut de la forteresse, la chute est vraiment nulle... Idem sur des daux décors, notamment les dolmens quand ils arrivent à cheval... On voit trop que c'est du faux ! Seul bon point de ce coté, c'est la forteresse elle-meme, sur l'ile de Capri, qui est bien faite...

Autre bon point tout de meme, ce sont les costumes, un travail important a été réalisé de ce coté la et c'est plutot excellent. De meme les batailles sont bien restranscrites, sans pour autant voir du sang gicler de partout, pour ne pas heurter la sensibilité de nos ames les plus sensibles. Les batailles ne sont pas du Astérix attention, rien à voir !

Gros point noir : les dialogues ! Je n'ai jamais vu cela. Ils sonnent faux, c'est horrible. On a l'impression d'entendre une récitation pendant tout le film, c'est extremement agaçant. Et surtout dans la bouche du jeune Thomas Sangster... Cela ne colle définitivement pas avec le personnage... J'ai appris que ce jeune acteur aurait 17 ans ? Cela m'étonne grandement car je ne lui en donnerait que 12 moi !

Un film que je ne peux pas conseiller... Tout semble faux, excepté les costumes qui sont bien fait. L'histoire en elle-meme n'est pas géniale non plus, et à la fin, on part completement en vrille. Bref, tout est à oublier dans ce film pour moi, je ne conserverai pas un souvenir impérissable comme vous pouvez vous en douter..."

La dernière légion La dernière légion

Le tournage:
Le film a été tourné en Tunisie (d'où peut-être la confussion avec le tourange d'Astérix aux Jeux Olympique où l'on attender Aishwarya Rai pour un soit dissant rôle fait exprès pour elle) pour la reconstitution de Rome ainsi qu'en Slovaquie où fut recréée l'Angleterre. En tout, le tournage a duré près de 14 semaines.

La dernière légion